Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

Faculté d'aménagement,
d'architecture,
d'art et de design

École supérieure
d'aménagement du territoire
et de développement régional

Maîtrise
en aménagement
du territoire et développement régional (avec essai)

À propos du programme

La maîtrise en aménagement du territoire et développement régional (ATDR) avec essai est un programme universitaire de deuxième cycle, axé sur la formation professionnelle, qui donne à l’étudiant une formation pluridisciplinaire dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement régional, de la gestion environnementale et de l’écologie ainsi que du transport et de la mobilité. À l’issue de son cheminement, l’étudiant doit déposer un essai qui met de l’avant un projet d’intervention en lien avec la prise de décision sur l’aménagement du territoire.

Profil des candidats

Les candidats à ce programme possèdent une formation préalable en architecture, histoire, géographie, biologie, science politique, études internationales ou encore en urbanisme. D’autres peuvent venir du génie civil, du tourisme, de l’agronomie ou de tout autre domaine connexe à l’aménagement du territoire. Ils partagent tous un intérêt pour les problématiques qui font intervenir plusieurs disciplines. Une scolarité préparatoire est exigée pour les candidats qui ne sont pas détenteurs d’un diplôme reconnu par l’ordre des urbanistes.

Avenir des étudiants

Les diplômés en ATDR peuvent accéder à différentes professions telles que celles, entre autres, d’urbaniste, d’aménagiste, de conseiller ou de consultant, ou encore de chargé de projet. Le diplôme de maîtrise en ATDR est reconnu par l’Ordre des urbanistes du Québec (OUQ), par l’Institut canadien des urbanistes (ICU) et par l’Association pour la promotion de l’enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU). Il est aussi reconnu par plusieurs ordres professionnels et associations à l’étranger. L’expertise des diplômés est recherchée dans différents milieux : la fonction publique ou parapublique, les entreprises privées ou chez les organismes non gouvernementaux.

Particularités

  • Maîtrise professionnelle à temps plein sur 20 mois
  • Admission à l’automne et à l’hiver (si le nombre de places le permet)
  • Possibilité de stage crédité à la session d’été
  • Possibilité d’effectuer une partie de la formation à l’étranger
  • Possibilité de poursuivre cette maîtrise et celle en sciences de l’architecture – design urbain simultanément

Approche pédagogique

Une formation multidisciplinaire, professionnelle et pratique

La maîtrise en ATDR offre une solide formation théorique et pratique de base. Comme dans bien d’autres universités nord-américaines, les étudiants ont la possibilité de personnaliser leur cheminement en faisant des choix parmi une liste de cours optionnels. Le travail en équipe enrichi les échanges entre collègues et permet d’appliquer les acquis issus de différents cheminements. De plus, l’occasion d’étudier à l’étranger ou de vivre un stage en milieu professionnel apporte aux diplômés un complément de formation qui s’avèrera fort utile sur le marché du travail.

Le caractère professionnel de la maîtrise en ATDR avec essai favorise une transition naturelle vers le marché du travail. L’intégration au corps enseignant de professionnels aux expertises diversifiées, par exemple en biologie ou en logistique du transport, prépare les étudiants au caractère multidisciplinaire de la profession.

Le point culminant du programme de maîtrise professionnelle, l’essai, demande aux futurs diplômés d’appliquer les connaissances acquises pendant leurs études à une problématique réelle. Les étudiants doivent, avec l’aide d’un professeur ou d’un groupe de recherche, aborder une problématique complexe en lien avec la profession d’aménagiste et proposer des pistes de solutions en collaborant avec divers intervenants.

Possibilités de carrières

Les détenteurs d’un diplôme de maîtrise de l’ÉSAD sont admissibles au titre d’urbaniste-stagiaire, conformément aux conditions énoncées par l’Ordre des urbanistes du Québec. La formation est reconnue par l’Ordre des urbanistes du Québec (OUQ), l’Institut canadien des urbanistes (ICU) et, dans plusieurs pays francophones, par l’Association pour la promotion et l’enseignement de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU), qui reconnaît également les études doctorales.

Les diplômés œuvrent essentiellement dans :

  • la fonction publique ou parapublique (agences de transport, municipalités, municipalités régionales de comté, ministères provinciaux et du gouvernement fédéral);
  • des entreprises privées (firmes-conseils);
  • des organismes non gouvernementaux, particulièrement dans le domaine de l’environnement.

Plusieurs diplômés font aussi carrière à l’étranger, notamment au sein de grandes agences internationales. Enfin, quelques étudiants poursuivent leur formation en recherche au 3e cycle, que ce soit à l’ÉSAD ou ailleurs au Québec, au Canada ou à l’extérieur du pays.

La formation multidisciplinaire de la maîtrise en ATDR fait en sorte que les diplômés sont très recherchés et appréciés dans le marché du travail, et le taux de placement était en 2011, pour les diplômés en urbanisme, de 81 % (selon l’enquête Relance des diplômés universitaires du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport).

Occasions supplémentaires pour les diplômés provenant de l’extérieur du Canada

Les étudiants provenant de l’extérieur du Canada sont admissibles au Programme de travail postdiplôme du gouvernement canadien. Ce programme donne la possibilité aux étudiants ayant obtenu un diplôme dans un établissement postsecondaire canadien de se voir délivrer un permis de travail temporaire qui leur offre la chance d’acquérir une expérience professionnelle précieuse au Canada. Ce programme permet donc aux étudiants étrangers de prévoir leur séjour au Canada sans avoir à trouver un emploi au préalable et facilite leur embauche dans des entreprises canadiennes.

Choix de cours et cheminement

Totaux :
9 crédits de scolarité préparatoire
9 crédits de cours obligatoires (essai)
36 crédits de cours optionnels, dont:
– un minimum de 21 crédits de cours offerts par l’ÉSAD
– un maximum de 15 crédits de cours optionnels hors programme (sur approbation du directeur de programme)

Parcours incluant la scolarité préparatoire de 9 crédits en sus des 45 crédits de la maîtrise:

Session 1 (automne)

  • Un cours (3 cr) en développement régional parmi: AME-6000 Développement régional et local ou AME-6057 Stratégies d’intervention en développement régional
  • AME-6044 Théories et pratiques de l’urbanisme (3 cr)
  • Un cours (3 cr) en environnement parmi: AME-6007 Parcs et réserves naturels: enjeux et perspectives, ou AME-6008 Gestion environnementale en milieu rural, ou AME-6021 Écologie et aménagement
  • AME-6017 Modélisation du territoire et SIG (3 cr) – ce cours peut être remplacé par un cours optionnel si l’étudiant a déjà suivi un cours de cartographie assistée par ordinateur

Session 2 (hiver)
Cours optionnels (12 cr) portant le sigle AME parmi les suivants :

  • AME-6043 Gestion écologique des plantes envahissantes (3 cr)
  • AME-6025 Agir sur la ville: planification et revitalisation (3 cr.)
  • AME-6045 Cadre institutionnel québécois de l’aménagement (3 cr)
  • AME-6046 Morphologies urbaines et interventions sur la ville (3 cr)
  • AME-6058 Santé publique en aménagement du territoire (3 cr)
  • AME-6059 Mise en œuvre de modes de transport durables (3 cr)
  • AME-6060 Développement territorial: dynamique, gouvernance et pratiques (3 cr)
  • AME-6062 Sécurité civile et aménagement du territoire (3 cr)
  • AME-6063 Villes en reconstruction (3 cr)
  • AME-6065 Outils économiques du développement régional (3 cr.)

Session 3 (été) – inscription facultative

  • AME-6014 Stage (3 cr)
    et/ou
  • Cours optionnels hors programmes (sur approbation du directeur de programme)

Session 4 (automne)

  • AME-6601 Essai-laboratoire d’aménagement et de développement I (3 cr)
  • Cours optionnels (9 cr) portant le sigle AME ou hors programme, parmi les suivants :
    • AME-6000 Développement régional et local (3 cr) – s’il n’a pas été suivi en scolarité préparatoire
    • AME-6004 Aspects juridiques de l’aménagement (3 cr)
    • AME-6007 Parcs et réserves naturels: enjeux et perspectives (3 cr) – s’il n’a pas été suivi en scolarité préparatoire
    • AME-6008 Gestion environnementale en milieu rural (3 cr) – s’il n’a pas été suivi en scolarité préparatoire
    • AME-6021 Écologie et aménagement (3 cr) – s’il n’a pas été suivi en scolarité préparatoire
    • AME-6057 Stratégies d’intervention en développement régional (3 cr) – s’il n’a pas été suivi en scolarité préparatoire
    • AME-6064 Acteurs, participation publique et aménagement du territoire (3 cr.)
    • AME-6066 Notion de projet en urbanisme (3 cr.)
    • AME-6501 Transport et dynamiques territoriales (3 cr)

Session 5 (hiver)

  • AME-6602 Essai-laboratoire d’aménagement et de développement II (6 cr)
  • Cours optionnels (9 cr) portant le sigle AME ou hors programme, parmi les suivants :
    • AME-6006 Séminaire : transport, environnement et sécurité (3 cr)
    • AME-6025 Agir sur la ville: planification et revitalisation (3 cr)
    • AME-6043 Gestion écologique des espèces envahissantes (3 cr)
    • AME-6046 Morphologies urbaines et interventions sur la ville (3 cr)
    • AME-6053 Séminaire : eau et territoire (3 cr)
    • AME-6058 Santé publique en aménagement du territoire (3 cr)
    • AME-6059 Mise en œuvre de modes de transport durables (3 cr)
    • AME-6060 Développement territorial: dynamique, gouvernance et pratiques (3 cr)
    • AME-6062 Sécurité civile et aménagement du territoire (3 cr)
    • AME-6063 Villes en reconstruction (3 cr)
    • AME-6502 Transport des personnes: aspects organisationnels, économiques et environnementaux

N.B. Ce cheminement n’est fourni qu’à titre indicatif.