Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

Faculté d'aménagement,
d'architecture,
d'art et de design

École supérieure
d'aménagement du territoire
et de développement régional

Maîtrise
en aménagement
du territoire et développement régional (avec mémoire)

À propos du programme

La maîtrise en aménagement du territoire et développement régional (ATDR) avec mémoire, un programme universitaire de deuxième cycle de deux ans orienté vers la recherche scientifique, permet à l’étudiant de se pencher sur des questions qui portent sur les thématiques suivantes : les transformations de la ville, la viabilité des régions, le développement durable et la protection de l’environnement ou encore l’innovation et l’amélioration des pratiques en aménagement. À l’issue de son cheminement, l’étudiant doit déposer un mémoire qui met de l’avant un projet d’intervention en lien avec la prise de décision sur l’aménagement du territoire.

Profil des candidats

Les candidats à ce programme possèdent une formation préalable en architecture, histoire, géographie, biologie, science politique, études internationales ou encore en urbanisme. D’autres peuvent venir du génie civil, du tourisme, de l’agronomie ou de tout autre domaine connexe à l’aménagement du territoire. Une scolarité préparatoire peut être exigée pour certains profils de candidats. Ils partagent tous un intérêt pour les problématiques qui font intervenir plusieurs disciplines. Ils doivent être détenteurs d’une bourse et s’assurer d’avoir un directeur de recherche au moment du dépôt de la demande d’admission. Si le candidat n’a pas de bourse, il doit alors convenir avec le directeur de recherche d’une rémunération qui permettra la réalisation du mémoire dans des délais raisonnables.

Avenir des étudiants

Les diplômés de la maîtrise avec mémoire sont fortement encouragés durant leurs études à s’intégrer à des groupes de recherche et à publier des articles scientifiques en vue de poursuivre une carrière de chercheur ou pour donner une plus-value à leur recherche. Étant donné que la plupart des projets de recherche sont en lien avec le milieu et se déroulent en partenariat avec un organisme qui intervient sur le territoire, cet aspect concret et applicable de la recherche fait en sorte que l’expertise des diplômés est recherchée dans différents milieux. Les diplômés de la maîtrise en ATDR avec mémoire ont aussi accès aux mêmes reconnaissances (ordres professionnels et associations) et possibilités de carrières que ceux de la maîtrise en ATDR avec essai.

Particularités

  • Programme orienté vers la recherche scientifique
  • Accès à plusieurs bourses et formes d’aide financière
  • Une partie de la formation (des stages de recherche par exemple) peut être réalisée à l’étranger
  • Programme de deux ans
  • Admission en tout temps

Approche pédagogique

Grâce à une approche pédagogique mettant l’accent sur l’acquisition d’une méthodologie, de compétences et d’outils de recherche, la maîtrise avec mémoire prépare les étudiants à l’analyse et la compréhension des problématiques auxquelles ils seront par la suite confrontés en tant que professionnels de l’aménagement du territoire et du développement régional. Le cheminement personnalisé donne l’occasion à chaque étudiant de développer son champ de recherche en collaboration avec les professeurs de l’ÉSAD et les professionnels du milieu. L’adhésion au groupe de recherche du Centre de recherche en aménagement et développement (CRAD) permet à l’étudiant de collaborer avec des chercheurs de divers horizons en plus d’accéder à certaines données et aux équipements de laboratoire.

Le mémoire se présente comme une synthèse de deux années d’études. C’est par des échanges avec leurs collègues, leur collaboration avec d’autres chercheurs du CRAD ou d’ailleurs (en participant, par exemple, à un stage de recherche à l’étranger) et par leur choix de cours à option que les étudiants se familiarisent avec les outils, méthodes et résultats de recherche les plus récents qui leur permettront de fournir un apport original au domaine de l’aménagement du territoire et du développement régional.

Possibilités de carrières

Les détenteurs d’un diplôme de maîtrise de l’ÉSAD sont admissibles au titre d’urbaniste-stagiaire, conformément aux conditions énoncées par l’Ordre des urbanistes du Québec. La formation est reconnue par l’Ordre des urbanistes du Québec (OUQ), l’Institut canadien des urbanistes (ICU) et, dans plusieurs pays francophones, par l’Association pour la promotion et l’enseignement de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU), qui reconnaît également les études doctorales.

Les diplômés œuvrent essentiellement dans :

  • la fonction publique ou parapublique (agences de transport, municipalités, municipalités régionales de comté, ministères provinciaux et du gouvernement fédéral);
  • des entreprises privées (firmes-conseils);
  • des organismes non gouvernementaux, particulièrement dans le domaine de l’environnement.

Plusieurs diplômés font aussi carrière à l’étranger, notamment au sein de grandes agences internationales. Enfin, quelques étudiants poursuivent leur formation en recherche au 3e cycle, que ce soit à l’ÉSAD ou ailleurs au Québec, au Canada ou à l’extérieur du pays.

La formation multidisciplinaire de la maîtrise en ATDR fait en sorte que les diplômés sont très recherchés et appréciés dans le marché du travail, et le taux de placement était en 2011, pour les diplômés en urbanisme, de 81 % (selon l’enquête Relance des diplômés universitaires du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport).

Occasions supplémentaires pour les diplômés provenant de l’extérieur du Canada

Les étudiants provenant de l’extérieur du Canada sont admissibles au Programme de travail postdiplôme du gouvernement canadien. Ce programme donne la possibilité aux étudiants ayant obtenu un diplôme dans un établissement postsecondaire canadien de se voir délivrer un permis de travail temporaire qui leur offre la chance d’acquérir une expérience professionnelle précieuse au Canada. Ce programme permet donc aux étudiants étrangers de prévoir leur séjour au Canada sans avoir à trouver un emploi au préalable et facilite leur embauche dans des entreprises canadiennes.

Choix de cours et cheminement

Cours de cheminement commun (3 crédits)
Présentation de projet de maîtrise

12 crédits parmi

  • Aspects juridiques de l’aménagement
  • Modélisation du territoire et SIG
  • Agir sur la ville: planification et revitalisation
  • Gestion écologique des espèces envahissantes
  • Cadre institutionnel québécois de l’aménagement
  • Morphologies urbaines et interventions sur la ville
  • Eau et territoire
  • Aménagement, développement et société
  • Stratégies d’intervention en développement régional
  • Transport et dynamiques territoriales
  • Santé publique en aménagement du territoire
  • Mise en œuvre de modes de transport durables
  • Développement territorial: diagnostic, gouvernance, pratiques
  • Sécurité civile et aménagement du territoire
  • Villes en reconstruction
  • Acteurs, participation publique et aménagement du territoire
  • Outils économiques du développement régional et local
  • Notion de projet en urbanisme
  • Sujets spéciaux (aménagement)
  • Sujets spéciaux (environnement)
  • Sujets spéciaux (urbanisme)
  • Sujets spéciaux (développement régional)
  • Sujets spéciaux (transport)
  • Sujets spéciaux (méthodes quantitatives)
  • Design urbain: concepts et méthodes

Recherche (30 crédits)
L’étudiant doit réaliser toutes les activités de recherche prévues dans son programme

  • Activité de recherche – mémoire 1
  • Activité de recherche – mémoire 2
  • Activité de recherche – mémoire 3
  • Activité de recherche – mémoire 4

Totaux :
15 crédits cours
De 4 à 7 sessions consacrées à la recherche

Activités non créditées obligatoires :

  • Désignation du directeur ou de la directrice de recherche (avant le début du programme)
  • Approbation éthique du projet de recherche
  • Dépôt initial
  • Dépôt final

Parcours-type pour la maîtrise en ATDR (avec mémoire), destiné aux étudiants qui ne sont pas détenteurs d’un diplôme de baccalauréat en urbanisme*

  • Activité non créditée: désignation du directeur ou de la directrice de recherche (avant le début du programme)

Session 1 (automne)

  • AME-6044 Théories et pratiques de l’urbanisme (3 cr) ou cours du volet aménagement et urbanisme déterminé par le directeur ou la directrice de recherche
  • AME-6000 Développement régional et local (3 cr) ou cours du volet aménagement et urbanisme déterminé par le directeur ou la directrice de recherche
  • AME-6801 Activité de recherche – mémoire 1 (6 cr)

Session 2 (hiver)

  • AME-6012 Présentation du projet de maîtrise (3 cr)
  • Cours optionnel
  • AME-6802 Activité de recherche – mémoire 2 (12 cr)

Session 3 (été)

  • Activité non créditée: approbation éthique du projet de recherche
  • AME-6803 Activité de recherche – mémoire 3 (12 cr)

Session 4 (automne)

  • AME-6007 Parcs et réserves écologiques (3 cr)
    ou
    AME-6008 Gestion environnementale en milieu rural (3 cr)
    ou
    AME-6021 Écologie et aménagement (3 cr)
  • AME-6804 Activité de recherche – mémoire 4 (12 cr)

Session 5 (hiver) – si nécessaire

  • Rédaction du mémoire en régime forfaitaire
  • TRE-6800 Poursuite de la recherche – mémoire 1 (12 cr)

Session 6 (été) – si nécessaire

  • Rédaction du mémoire en régime forfaitaire
  • TRE-6801 Poursuite de la recherche – mémoire 2 (12 cr)
  • Activité non créditée: dépôt initial du mémoire

Sessions suivantes – si nécessaire

  • Activité non créditée: dépôt final du mémoire (l’inscription n’est pas obligatoire)

* Ce cheminement n’est fourni qu’à titre indicatif.